patisserie

Comment préparer un opera Recette facile

Donc. La pâtisserie appelée « Opéra », se prononce oh-pair-ah. Vous la connaissez ? Ce post vous donne des instructions étape par étape avec des photos pour vous aider à en faire une. Il y a 44 photos en tout. Voici l’une d’entre elles.

Vous devrez faire les choses suivantes : la couche de gâteau, le sirop de café, le merengue italien (qui fait partie de la crème au beurre), la crème au beurre, la ganache au chocolat et le glaçage au chocolat. Ça fait six choses, mec ! Mais je suis là pour t’expliquer. Et aussi pour vous donner des conseils pour en faire une version plus réussie que la mienne. Bien que la mienne ait été super délicieuse, son apparence laissait à désirer. N’ayez pas peur. Vous me ferez un meilleur coup.

Voici le matériel dont vous aurez besoin : des plaques à pâtisserie (idéalement 3), un thermomètre à bonbons, une spatule en métal, un batteur (idéalement un appareil de poche plus un équivalent KitchenAid), du papier ciré, votre propre lave-vaisselle. Il est également conseillé de préparer la partie du gâteau la veille au soir, et les autres ingrédients – plus l’assemblage – le matin même. De cette façon, vous aurez une journée entière à passer au réfrigérateur.

Très bien, commençons par le gâteau. La couche de biscuit. Cette recette provient d’un chef pâtissier nommé Christophe Felder et de son livre intitulé Leçons de Pâtisserie. Il contient également des photos et des instructions étape par étape, mais beaucoup d’entre elles ne sont pas explicites, car elles ne sont pas écrites pour des nuls comme moi. De plus, il est en français. Je me suis donc dit que je pourrais vous éviter la traduction et la confusion.

Bon, revenons au gâteau, c’est-à-dire à la première étape. Préchauffez le four à 400°F et mettez du papier ciré sur 3 plaques à pâtisserie.

Mettez une tasse d’œufs (oui, sérieusement, ça fait 220 grammes, ils pèsent des trucs par ici), plus 5 gros jaunes d’œufs, plus 2,5 tasses d’amandes moulues et un peu moins d’une tasse de sucre, mettez tout ça dans le bol à mélanger et mélangez pendant 15 minutes (vous voyez pourquoi un batteur à main ne suffit pas ? J’ai emprunté un mixeur sur pied pour cette recette).
Ingrédients
Gâteau pour casserole 40×30 cm :
1 tasse d’oeufs (220 g)
5 gros jaunes d’oeufs (80 g)
2,5 tasses d’amandes moulues (220 g)
1 tasse – (moins) 1 cuillère à soupe de sucre (175 g)
3 grands blancs d’oeufs (125 g)
½ c sucre à mélanger avec les blancs d’œufs (100 g)
1 tasse de farine (100 g)
Sirop de café :
1¾ tasses de café filtré (400 ml)
¾ tasse de sucre (150 g)
3 cuillères à soupe de café instantané (10 g)
Merengue italien pour la crème au beurre :
3 T d’eau (40 g)
½ tasse de sucre (100 g)
2 grands blancs d’oeufs (70 g)
¼ tasse de sucre à mélanger avec les blancs d’œufs (35 g)
Crème au beurre :
5 gros jaunes d’oeufs
1 tasse + 1 T de sucre (200 g)
½ tasse – (moins) 1 T d’eau (100 g)
2 tasses de beurre (450 g ou 4 bâtonnets)
Le merengue italien doit entrer, bien sûr
½ espresso (mini tasse)
3 T de café instantané, finement moulu (10 g)
Ganache au chocolat :
170 grammes de chocolat noir
½ tasse de lait (120 g)
⅓ tasse de crème (40 g)
1,5 T de beurre (20 g)
Glaçage au chocolat :
400 g de chocolat noir 52%.
3,5 T de margarine (50 g)
4 T d’huile d’arachide (50 g)
Instructions
Première étape : le gâteau
Préchauffez le four à 200°C et recouvrez 3 plaques à pâtisserie de papier ciré.
Mélangez les œufs (1 tasse), le sucre, les jaunes d’œufs et la poudre d’amandes pendant 15 minutes.
Battez les blancs d’œufs avec la plus petite quantité de sucre indiquée, puis mélangez les deux.
Ajoutez la farine et mélangez bien, mais pas au batteur électrique.
Étalez une quantité égale de pâte sur les trois plaques à pâtisserie et faites cuire au four pendant 10 à 12 minutes chacune. Mais attention, mon four est chaud et j’ai donc dû réduire la température et les faire cuire moins longtemps.
Une fois qu’elles ont refroidi, mettez-les au réfrigérateur avec du papier ciré entre les deux et couvrez-les d’un film alimentaire pendant la nuit.
Sortez les deux tasses de beurre et laissez-les reposer toute la nuit.
Deuxième étape : la mürsengue italienne
Faites chauffer l’eau et le sucre jusqu’à ce qu’ils atteignent 114°C.
A ce moment, commencez à mélanger les blancs d’oeufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes.
Lorsque le mélange eau/sucre atteint exactement 118 °C, retirez du feu et versez lentement le mélange dans les blancs d’œufs pendant qu’ils se mélangent.


Troisième étape : La crème au beurre au café
Faites la même chose avec la plus grande quantité d’eau et de sucre – faites-la cuire jusqu’à 118°C.
Battez les jaunes d’œufs et ajoutez lentement le mélange de sucre jusqu’à ce qu’il soit incorporé et que les jaunes commencent à former des rubans.
Battez à part le beurre ramolli, puis ajoutez-le aux jaunes.
Ajoutez le merengue et battez le tout.
Enfin, ajoutez le café et battez le tout. Voilà, c’est fait.
Quatrième étape : La ganache
Coupez le chocolat.
Faites chauffer le lait et la crème.
Lorsque le lait est chaud, versez-le sur le chocolat et remuez jusqu’à ce qu’il soit entièrement fondu.
Ajoutez le beurre et mélangez-le. La ganache est cuite.
Étape 5 : Préparez le sirop de café pour les gâteaux.
Prenez le café filtré, ajoutez le sucre et la poudre instantanée.
Mettez cela de côté avec le pinceau à pâtisserie et préparez-vous à faire tremper les gâteaux.
Sixième étape : L’assemblée.
Placez un morceau de papier ciré sur la plaque de cuisson, puis la première couche de gâteau.
Badigeonnez-y un tiers du sirop de café jusqu’à ce qu’il soit trempé et bruni.
Mettez la moitié de la crème au beurre au café.
Mettez une autre couche de gâteau et faites tremper avec un autre tiers de sirop de café.
Versez toute la ganache sur le gâteau.
Mettez la troisième couche de gâteau et trempez avec le reste du sirop.
Recouvrez le tout avec le reste de la crème au beurre.
Mettez-le au réfrigérateur pendant au moins une heure.
Septième étape : Le glaçage au chocolat et la touche finale
Faites chauffer, mais ne surchauffez pas le chocolat, l’huile et la margarine. Elle doit être assez liquide.
Sortez votre opéra du réfrigérateur et, si vous avez utilisé une poêle avec des parois, séparez la crème au beurre durcie de la paroi de la poêle avec un couteau chaud.
Versez le glaçage sur le dessus de l’opéra et utilisez une spatule métallique pour le lisser.
Huitième étape : Servir l’opéra
Conservez votre opéra au réfrigérateur toute la journée, mais sortez-le environ une heure avant de le servir. Cela aidera la crème au beurre à ramollir et rendra le tout plus facile à couper. Vous pouvez couper de petits morceaux car c’est assez riche.
Vous pouvez aussi éviter de servir le café avec si vous souhaitez dormir un peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *